Chronique : 30 septembre 2020

Réunion au CLA entre Alexandrine Bonoron, Leszek Brogowski, Béatrice Lamarque, Morgane Mignon, Aurélie Noury, Dominique Wolf

Le travail porte sur les deux systèmes de signalement qui sont dans l’optique du projet CLA++ (portant le sous-titre “Vers une interopérabilité des bases documentaires”) : Sudoc – le catalogue collectif des bibliothèques universitaires, et Videomuseum – le catalogue collectif d’une cinquantaine de collections d’art moderne et contemporain en France. Étant donnée la nature du livre d’artiste – à la fois livre ordinaire comme objet d’usage et œuvre ou projet d’art – l’objectif de notre travail sur la numérisation et sur la base de données serait idéalement de rendre celles-ci accessibles à partir des deux systèmes de catalogage. Le projet CLA++ en explore la faisabilité, les contraintes et les perspectives.

La taxinomie du Sudoc se limite pratiquement à deux catégories pour identifier les documents correspondant au fonds du CLA : “art” et “livre d’art”, ce dernier terme porte d’ailleurs des connotations trompeuses dans les discours spécialisés sur les publications d’artistes, car il suggère les références aux livres de peintre, livre de bibliophilie, etc., qui “tirent” la pratique du livre vers les pratiques de l’art, alors que le livre d’artiste “tire” les pratiques de l’art vers la culture du livre : pas de signature de l’artiste, sauf à dédicacer un ouvrage, pas de numérotation d’exemplaires, pas limitation d’office du tirage, pas de prix relevant de la logique l’économie (fétichistes) de l’art, etc.

La typologie du Vidéomuseum est beaucoup plus proche de celle qui est l’objet du projet CLA++ ; elle est détaillée et adaptées aux œuvres contemporaines, dont les œuvres imprimés de diverses natures, et à ce titre utilisée notamment pour le signalement du fonds de livres d’artistes du FRAC1. Nous devons donc tenir compte du guide de catalogage de Vidéomuseum, mais l’expérience d’une quinzaine d’années du CLA est la plus adéquate au signalement des publications d’artistes (au sens admis dans notre projet). Aussi sera-t-il nécessaire de comparer des schémas de métadonnées, de procéder au “métadonnées mapping”, et ce sur différents plan et niveau de réflexion.

Une décision est prise d’échanger avec les responsables du Sudoc du SCD de Rennes 2 et prendre un RDV avec les responsables du catalogue Vidéomuseum.

  1. Leszek Brogowski, « L’art au contact du livre. Publications d’artistes au FRAC Bretagne », dans La Collection 1997-2011. FRAC Bretagne, Montreuil-sous-bois, Lienart, Rennes, Frac Bretagne, 2012, p. 47-53. []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.